À propos de nous

Notre association a pour vocation de partager notre passion pour les arts martiaux et énergétiques chinois.

À Wushu Feng, l’enseignement des arts martiaux chinois (Kung Fu, Taiji, Quan) et pratiques énergétiques (Qi Gong) privilégie une approche traditionnelle, précise et stimulante. Nos groupes s’entraînent dans un esprit de camaraderie et d’émulation, sans mettre la priorité sur la compétition.

Notre pratique se veut rigoureuse, régulière, douce et respectueuse des capacités de chacun, permettant à tous, femmes, hommes, enfants de s’exprimer et de pratiquer leur passion dans les meilleures conditions.

Que vous fassiez du Kung Fu pour l’énergie du sport, du Taiji ou du Qi Gong pour vous détendre, quelque soit votre âge, vous bénéficiez d’enseignants qualifiés, souvent formés dans les trois disciplines : une approche complète d’une pratique extrêmement enrichissante.

Fort aujourd’hui d’une soixantaine de pratiquants, notre club se développe à Viviers, en Ardèche, sur les bords du Rhône à quelques minutes de Montélimar.

Kung Fu.jpg

Kung-Fu

Loin de la légende de Bruce Lee, le Kung Fu est accessible à tout âge, de 7 à 77 ans, que l’on ait envie de pratiquer un art martial en s’entraînant assidûment, ou tout simplement d’entretenir son physique.

Le Tang Lang Quan est le premier style de référence de notre école. Basé sur les mouvements de la mante religieuse, c’est un style traditionnel ayant pour vocation l’efficacité tout en restant esthétique. Par sa simplicité, il fait partie des styles pouvant être abordés par tous, quelle que soit la morphologie.

Dans notre club, nous pratiquons à la fois des formes modernes de Kung Fu (Chang Quan, Sanda) et des formes traditionnelles (Tang Lang Quan, Shaolin Quan). Les armes telles que le bâton, le nunchaku, le sabre et l’épée sont également étudiées.

Kung-Fu de la Mante Religieuse

Notre école propose un enseignement issu d’une vraie tradition martiale par l’apprentissage du Taiji Meihua Tang Lang Quan littéralement «style de la mante religieuse, branche taiji, fleur de prunier».

 

Le style de la Mante Religieuse est ancré dans l’histoire.

En effet, sa création est attribuée à Wang Lang à une période se situant autour du XVIIème siècle. À l’origine, la raison de la création de ce style serait la défaite systématique de Wang Lang face à ses frères d’école du temple Shaolin.

Pour prendre le dessus, il aurait effectué une retraite durant laquelle l’observation de la lutte entre une mante religieuse et une cigale l’aurait amené à enrichir son art. Ainsi, il aurait combiné les déplacements rapides du singe avec des techniques de bras mimant la mante religieuse.

 

Aujourd’hui, le style s’est largement diversifié et répandu à travers la Chine puis dans le monde entier. Il existe donc de nombreuses écoles se réclamant de la mante religieuse.

Les plus souvent citées étant les styles : 7 étoiles, 6 harmonies ou fleur de prunier…

Les points communs entre ces styles, outre la parenté ancienne, sont les déplacements rapides pour casser la distance, et les techniques de bras efficaces et percutantes.

La mante religieuse saisit son adversaire pour ne plus le lâcher….

Kung Fu.jpg
 

Taiji Quan

Le Taiji Quan appartient à la culture chinoise et fait partie des arts martiaux internes. C’est une discipline qui permet de prolonger la vie, de fortifier la santé et de se défendre en mettant l’accent sur l’attention, les mouvements doux et lents, fluides et enchaînés, une harmonie parfaite entre le vide et le plein, l’équilibre et l’alternance entre yin et yang.

 

L’histoire de Taiji Quan commence par son fondateur Chang San Feng, un moine taoïste qui a été impressionné de la manière habile du serpent qui pouvait esquiver et contre attaquer la grue plus grande et plus puissante. Le moine comprit alors que les mouvements circulaires et ininterrompus étaient favorables aux mouvements rigides et saccadés. Il se rendit compte que la souplesse et la flexibilité l’emportent sur la dureté et la force. Ayant compris cet enseignement, il créa le Taiji Quan, méthode d’auto-défense favorisant le développement de l’énergie interne (Qi).

 

Aujourd’hui, le Taiji Quan est largement pratiqué dans le monde sous différentes formes : gymnastique de santé, art spirituel, art martial interne.

Le Taiji Quan est accessible à tous, homme – femme quel que soit l’âge ou la condition physique et ne nécessite aucune connaissance préalable.

L’étude des gestuels, déplacements, la recherche de l’assise et de l’équilibre dans le mouvement s’effectuent dans le calme intérieur. La pratique quotidienne du Taiji favorise le bien-être, la clarté mentale et un corps sain et permet :

  • d’améliorer l’équilibre et la marche,

  • d’apaiser tout le système nerveux à travers la concentration qu’il nécessite, d’amener un repos profond de l’esprit.

  • d’optimiser la fonction cardiaque et l’aptitude à l’effort,

  • de prendre conscience de son corps et des appuis au sol,

  • d’oser se donner de l’importance,

  • de prévenir certaines tensions et déséquilibres qui naissent de     l’agitation et de la dispersion,

  • d’être plus présent au quotidien.

Taiji_edited.jpg
 

Qi-Gong

Le mot Qi Gong est composé de deux idéogrammes chinois :

     •  Qi, qui se traduit par souffle, énergie.

     •  Gong, qui désigne tant le travail, le moyen utilisé, que la maîtrise, le but recherché.

Qi Gong signifie donc le travail de l’énergie, aussi bien que la maîtrise de l’énergie. Il désigne un ensemble de pratiques énergétiques variées issues de la culture traditionnelle chinoise, visant à l’épanouissement individuel et au bien-être, à l’entretien de la santé, à l’harmonie entre le corps et l’esprit ainsi qu’à l’équilibre général entre les parties du corps et les systèmes qui le composent.

Les exercices de Qi Gong utilisent des mouvements, des postures corporelles, des exercices de respiration et mobilisation des souffles, ainsi que la concentration de l’esprit.

Les différentes méthodes (il en existe des centaines en Chine) combinent chacune à sa manière et selon ses objectifs particuliers, le travail du corps, la maîtrise du souffle et l’attention de l’esprit

Le but général est de faire circuler l’énergie dans le corps et de la renforcer, en s’inspirant des connaissances développées par la médecine traditionnelle chinoise. Le Qi Gong permet de renforcer le corps, de le rendre plus souple et d’optimiser toutes les fonctions de l’organisme. Il aide chacun à entretenir sa santé et sa vitalité par une pratique corporelle et respiratoire, et à trouver la détente et le calme intérieur nécessaires à un bon équilibre psychique.

Le Qi Gong est accessible à tous et à tout âge de la vie et ne nécessite pas de condition particulière.

 

Le Qi Gong est également une bonne préparation à toutes les disciplines sportives, artistiques et éducatives puisque ce travail interne par le placement juste et la bonne perception du corps favorise la conscience de son fonctionnement et développe la concentration, la disponibilité et la créativité.

Qi-Gong_edited.jpg